Investissement dans les associations

Selon Olivia Grégoire, la crise « a été particulière pour nos associations car, pour la première fois, du fait des confinements, elles se sont souvent retrouvées face à une rupture brutale de leurs revenus ». Ce qui les a conduites à recourir à des aides « comme le fonds de solidarité ou l’activité partielle qu’elles pensaient prioritairement destinées aux seules entreprises »….