Sociétés à mission, pour une modification de bon sens

Sociétés à mission, pour une modification de bon sens

Pour Pierre-Yves Gomez, économiste, qui signe une rubrique mensuelle dans Le Monde, « une modification de bon sens s’impose » dans la gouvernance des sociétés à mission. Dans le quotidien daté du 31 août, il traite du rôle du comité indépendant chargé d’évaluer les engagements pris par l’entreprise qui a adopté ce statut. Deux voies sont possibles, explique-t-il. « La première consiste à renforcer la…