Les pires Pics d’or

De nombreux médias, tant nationaux que régionaux, audiovisuels qu’écrits, ont rendu compte de la cérémonie, organisée le 2 mars par la Fondation Abbé Pierre et, ironiquement, baptisée « les Pics d’or ». Ils ont pour objet de dénoncer les « pires mobiliers urbains anti-SDF ». La presse régionale met en avant, logiquement, les réalisations de ce type situées…