De la démocratie en mutualité

De la démocratie en mutualité

Le président de Mutlog, Christian Oyarbide, a l’énorme avantage de ne pas pratiquer la langue de bois. Ce mutualiste convaincu est inquiet de l’évolution du mouvement, due aux contraintes réglementaires, à la transformation de la société et au manque de débats. Il estime que c’est en posant les problèmes sur la table que, collectivement, des solutions seront trouvées. Vous êtes…