Idées / Histoire de l’ESS

Home ESS Idées / Histoire de l’ESS
Contre de normalisation marchande de l’innovation sociale
Article

Contre de normalisation marchande de l’innovation sociale

Ainsi que le titre le laisse comprendre, les deux courants de l’innovation sociale s’opposent. Pour les auteurs (14, en sus des trois principaux), le social business « se contente d’une amélioration du modèle économique dominant ». Il s’agit d’une « composante du néolibéralisme », en outre « portée par les pouvoirs publics ». S’en différencie...

Article

Généalogie de la solidarité

Le 30 mars, c’est une « brève généalogie du concept de solidarité » que trace, dans le quotidien en ligne AOC, le philosophe Pierre Musso. Dans un article intitulé « Retour de la solidarité ou réveil du solidarisme ? », il se pose la question de savoir si, « à l’occasion de la crise sanitaire actuelle, le dogme managérial de l’efficacité [n’est pas] en train de...

Article

Le devenir de l’ESS au menu

Pour Jean Sammut et Christian Oyarbide, respectivement président et vice-président de la Mutuelle Les Solidaires, la mutualité doit démontrer qu’elle « fait solidarité », sans quoi, elle n’est qu’un assureur comme les autres. Dans cette optique, ils organisent régulièrement des petits-déjeuners débats, dont le dernier, le 21 janvier, avait pour thème « Solidarité et association : actualité d’un retour aux...

Article

L’ESS entre néolibéralisme et utopies réelles

Le quotidien en ligne AOC (Analyse, opinion, critique) publiait le 12 décembre une « Opinion » de  l’historien Timothée Duverger. Article titré « L’économie sociale et solidaire n’est pas soluble dans le capitalisme ». La question sous-jacente n’est pas tout à fait nouvelle. Pour l’auteur, « partagée entre l’héritage associatif et le risque d’une récupération néolibérale, l’ESS se trouve à...

Article

La philanthropie comme instrument de domination

L’ouvrage ne laisse pas indifférent : on peut juger les problèmes posés exagérés ou non et les solutions proposées utopiques ou non. Pour Didier Minot, la « philanthropie dominante » (i. e. les « fondations directement liées aux entreprises et aux banques ») est une « imposture » qui permet aux « plus riches [d’affirmer] leur légitimité à décider ». Cela promeut, écrit-il, « une gouvernance financière mondiale ». Quant à...

Article

Noir c’est noir, il y a (pourtant) de l’espoir

Jean Philippe Milésy, membre du conseil d’orientation du Ciriec-France, livre, dans les Brèves de décembre de cette organisation, un sombre tableau de l’ESS en 2019 ; sombre mais, cependant, plein d’espoir. Si, pour lui, l’ESS est « un géant économique et un nain politique », la cause en est que, « s’écartant des dynamiques sociales qui les ont créées, bon nombre de...

Article

Pour une ESS transformatrice

L’Humanité du 3 décembre, dans le cadre de ses « Rendez-vous de l’économie sociale & solidaire », consacrait une large place à un entretien avec le sociologue Jean-Louis Laville, qui « propose dans son dernier livre* de renouer avec l’associationisme oublié de la première moitié du XIXe siècle ». Dans cet ouvrage, il propose de « sortir [l’ESS] de son statut actuel de sous-service...

Article

Pour en finir avec le sexisme dans l’ESS

Ainsi que le note l’introduction, « paradoxalement, les valeurs affichées par les associations, les ONG, les mutuelles, les coopératives, et les réseaux qui composent l’ESS accentuent le déni des inégalités et rendent donc difficile leur dépassement ». Un chapitre, le premier, est consacré à une « défense et illustration » du français « inclusif », dont plusieurs formes sont expérimentées dans...

Article

La social-économie, qu’est-ce ?

A l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, L’après-capital : le capitalisme se meurt, vive la social-économie, Gilles Lecointre, dirigeant de société et enseignant à l’Essec, était l’un des invités de l’émission de BFM Business, La librairie de l’éco. Pour lui, « le capitalisme financier, c’est le capitalisme de l’exclusion combattante. Il y a forcément un gagnant...